Le résident au cœur de notre démarche

Tout au long de son séjour, les équipes mobilisées au quotidien œuvrent à inclure constamment le résident au cœur de son accompagnement. Cette inclusion passe par un respect des droits individuels à l’information et à l’expression.

Un agent d’accueil en charge des relations avec les usagers et un service social sont à l’écoute du résident et de ses proches pour assurer une prise en charge optimum. La signature du contrat de séjour, la désignation d’une personne de confiance, la collecte des directives anticipées ou encore la mise en place et le suivi de projets d’accompagnement personnalisés, sont autant d’outils à votre disposition pour vous assurer d’un séjour serein, dans le respect de vos volontés.

Un Conseil de la Vie Sociale, associant résidents, représentants des familles et personnels de l’établissement, se regroupe fréquemment. Il donne son avis et peut faire des propositions sur toutes questions relatives à la vie de l’institution. Ces membres sont joignables via l’accueil et les comptes-rendus des réunions sont systématiques affichés.

vie et relation avec le personnel au sein de la residence urfe

Démarche qualité

La Résidence d’Urfé s’est engagée dans une démarche d’amélioration continue de la qualité. Elle s’inscrit dans le cadre des évaluations des différentes activités de l’établissement (soins, hébergements, logistique…). La signature d’un contrat portant sur les conditions d’intervention des professionnels médicaux et paramédicaux externes, des bénévoles et des prestataires en EHPAD est obligatoire.

L’établissement a formalisé cette démarche. La signature en 2020 d’un Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens avec l’Agence Régionale de Santé (ARS) et le Conseil Départemental de l’Ain, est venue officialiser nos ambitions pour les prochaines années.

Qualité des animations au sein de la residence urfe

Charte des
droits et libertés

Conformément à la réglementation, et en accord avec les valeurs véhiculées par La Résidence d’Urfé, nos équipes ont à cœur d’œuvrer au respect des droits et des libertés des résidents. C’est ainsi que la Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap et de dépendance, datant de 2007, est appliquée dans son esprit pour tout acte de la vie quotidienne.